Le mot reiki est un mot japonais qui désigne l’énergie universelle qui anime toute chose. Pour être plus précis on peut partager le mot en deux : rei qui signifie énergie universelle et ki notre propre énergie.

Il désigne aussi le nom d’une méthode transmise par Mikao Usui Sensi (1865-1926). Monsieur Mikao avait peu avant de mourir créé une association , puis avant de mourir avait désigné son plus proche élève comme principal successeur et président de cette association. Enfin cet élève, Jusaburo Ushida, a quitté l’association à cause de divergence d’opinion. Et il a initié Madame Takata, une japonaise imigrée aux Etats-Unis, ainsi le reiki arriva en occident. Le reiki enseigné en Europe grâce à Mme Hawayo Takata et le reiki de la lignée de Mikao Usui Sensi sont deux courants distincts.

Le soin reiki permet d’harmoniser le corps, l’âme et l’esprit. C’est la rencontre de l’énergie universelle avec l’énergie de la personne traitée. Tout un chacun peut pratiquer, ce n’est pas une secte, cela permet de trouver un équilibre en soi. La personne qui donne le reiki n’est qu’un canal qui transmet l’énergie universelle par l’entremise de ses mains ou comme traitement à distance.

Toute personne intéressée peut transmettre du reiki après avoir appris la méthode et reçu l’initiation. L’initiation va agir sur les chakras, nos centres d’énergie. Elle réactive notre canal d’énergie.

J’apprécie cette méthode car elle m’a permis de me reconnecter avec moi-même. J’ai aussi appris à prendre du recul face aux diverses situations. J’ai pu effectuer des autos-traitements pour me soulager de divers maux. Elle me donne l’occasion de soulager certaines personnes. Et surtout j’ai pu travailler mon intuition, mon ressenti, ici et maintenant.

Sources :
- Le reiki aujourd’hui de Ronald Mary
- Cours distribué par le Centre Surya, Villarimboud


« Mystère des sapins !
Calme de nos forêts !
Dans cette paix bleutée
Le silence est mystère ! »

Francis Bono
"Histoire et mémoire d’un village du Haut-Jura, Bois-d’Amont."